• Laure Chicouène-Brunelle

HEXAGONE MMA 2 - UN DÉLICE MADE IN FRANCE


Le Français Karl Amoussou s'est régalé devant son public parisien au Zénith Paris la Villette en devenant champion du monde des -77kg du Hexagone MMA. L'organisateur a mis à l'affiche une partie des meilleurs combattants français, un véritable délice.


C’est un week-end riche en émotions qui se termine puisqu’après un 100% Fight rassasiant et plein de beaux combats hier au cirque Bormann, l’Hexagone MMA nous a servi ce soir un plat de résistance à la hauteur de nos attentes dans l’illustre Zenith Parisien de la Villette. Il faut dire que l’organisation aux airs d’UFC américains a de quoi séduire : pour cette deuxième édition de l’Hexagone MMA, la carte était bien fournie. Un Main Event appétissant qui opposait Karl Amoussou au brésilien Andre Santos avec comme enjeu la ceinture de champion du monde de cette nouvelle organisation. En Co-Main Event la promesse était belle : le retour de Lucie Bertaud, finaliste de la dernière saison de Koh Lanta, face à la colombienne Karla Benitez. Un autre combat particulièrement attendu et alléchant était celui de Laetitia Blot face à Ernesta Kareckaitw.


Laetitia Blot a un goût amer en bouche après son match nul.



Le combat de Laetitia Blot et de l’Ukrainienne s’est soldé par un match nul, une décision qui a laissé un goût amer dans la bouche des deux combattantes et particulièrement de Laetitia qui, déçue, a déclaré: « Il faut encore que je bosse, que je continue à m’entrainer et travailler dur. (…) il faut que j’améliore la boxe et les transitions (…) et que je maîtrise mes vieux réflexes de judokate, donner mon dos par exemple, ça m’a fait perdre des points. ». Le combat a été mouvementé : après un début de première reprise ou Laetitia dominait son adversaire contre la cage, elle a été amenée au sol et a dû résister jusqu’au gong libérateur. À deux reprises le combat a été arrêté pour mettre un avertissement à l’Ukrainienne qui tirait les cheveux de la française. Ces arrêts successifs ont désavantagé Laetitia qui travaillait alors au sol, sa zone de confort. Un combat haletant qui a témoigné de la résistance des deux combattantes même s’il se solde par une déception pour Laetitia. « Les excuses ne font pas les champions, à moi de mieux travailler la prochaine fois », a déclaré la Française.


Lucie Bertaud tombe de haut après une nette domination.



Le gourmand non encore rassasié sera curieux de savoir ce qu’il en est de l’affrontement entre Lucie Bertaud et Karla Benitez. La Française multiple championne de boxe anglaise, et vice-championne du monde de MMA amateur n’avait plus combattu depuis un an. Elle a entre temps participé à l’émission Koh Lanta pour en ressortir finaliste. Ce combat plutôt bien mené par la française s’est soldé, contre toute attente, par un TKO de Benitez à une minute 30 de la fin du combat. La première reprise a permis à la Française de travailler aux poings, sa zone de confort. Dans un deuxième temps, elle a dominé au sol avant de se dégager et de recommencer à prendre la vénézuélienne pour un punching-ball. C’est à la fin du 2ème round qu’on a remarqué que son œil gauche enflé, et que son champ de vision était bien restreint. Elle a tenté de garder à distance Karla Benitez en travaillant en boxe toujours, mais deux coups de coudes successifs dans sa blessure ont forcé l’arbitre à mettre un terme au combat. Déception pour tous mais un combat qui a malgré tout tenu ses promesses, Lucie Bertaud bien qu’ayant dominé tout l’affrontement a donné une victoire inespérée à son adversaire…


Karl Amoussou se régale en devant le champion du monde des -77kg.



Enfin, le tant attendu Main-Event de la soirée mettait l’eau à la bouche des spectateurs : c’est presque sans surprise que le titre de champion du monde des -77kg a été remporté en 1min 30 de combat par Karl Amoussou. Lui aussi a été gourmand : son plan était de sortir victorieux par un KO lors de la deuxième reprise, mais le Brésilien devait être trop appétissant… Karl n’a pas résisté à l’opportunité de finir son adversaire par une magnifique clef de talon fulgurante et efficace. Il est ainsi sacré champion du monde Hexagone MMA, clôturant ainsi une magnifique soirée au Zénith parisien.


Tous les résultats de la soirée:


  • William Gomis bat Baba Nadjombe par soumission

  • Damien Losco Remy bat Giorgi Khubejashviu par TKO

  • Gregory Babene bat Bohdan Kotlovianov par soumission

  • Lucie Bertaud battue par Karla Benitez par TKO

  • Laetitia Blot en match nul contre Ernesta Kareckaitw

  • Karl Amoussou bat Andre Santos par soumission

123 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout