• Adèle & Raphaël

ITW - DIANE VOITURET : ' C'EST LA SUITE LOGIQUE QUE J'AFFRONTE MONA FTOUHI '

En attendant de pouvoir vous rassasier de combats le 5 mars prochain au Palais des Victoires de Cannes lors d'AFC 1, nous vous proposons une interview d'un combattant par jour. Zoom sur la Française Diane Voituret (1v-1d) qui sera opposée à sa compatriote Mona Ftouhi (2v-1d) chez les strawweight.


Bonjour Diane, comment gères-tu le stress ou la montée d’adrénaline avant l’AFC ?

«  Je n’ai pas forcément de stress. J’ai pas mal de combat en Boxe Thaï donc j'ai l’habitude du stress. C’est devenu une routine. La dernière semaine, c’est la dernière ligne droite. C’est le moment des derniers préparatifs, comme la perte de poids. Je n’ai pas tellement de stress ni de pression. C’est moi qui ai choisi de combattre et ce n’est que du plaisir. »

Quelle fut ta réaction quand tu as appris le nom de ton adversaire Mona FTOUHI ?

« Je n’ai pas du tout eu de réaction particulière. Je me suis dit que c’était cool. Comme on n'est pas beaucoup de française en -52kg, on se serrait vite affrontée de toute façon. Je trouvais ça intéressant car j’ai affronté Jennifer Trioreau, Mona l'a aussi affrontée. Je pense que c’est la suite logique que j'affronte Mona Ftouhi. »


A quoi ou à qui penses-tu au moment de rentrer dans la cage ?


« Bonne question. (rires) Je suis hyper concentrée, je ne sais pas si je pense. Je suis juste remplie de bonnes énergies. Je me dit juste que c’est maintenant que le travail doit payer et on va tout donner. »

Comment tu t’es préparée pour ce combat ?

« Normalement, nous devions nous rencontrer en février. Mais avec le Covid, ça a été décalé. J’ai eu l’impression d’avoir une préparation sans fin. Comme d’habitude, je m’entraîne très dur et très sérieusement. Au vue de mon combat de novembre dernier, on a travaillé sur la préparation physique. Avec des exercices d’hypertrophie et d’haltérophilie : je devais gagner en force et en puissance. Après, j’ai travaillé le MMA de façon complète.»



Comment définis-tu ton style de combat ?

« Je ne peux pas vraiment le définir car cela ne fait pas longtemps que je combats en MMA. Ce n’est que mon troisième combat et à peine un an et demi de MMA. Donc je dirais que je découvre mon style. Il est vrai que je viens du pied poing, mais si je fais du MMA ce n’est pas pour rester debout. J’aspire au style de jeu le plus complet possible.»


As-tu un rituel et ou un objet fétiche qui te porte chance avant chaque combat ?

« Je n’ai pas d’objet fétiche, mais j’ai un petit rituel. J’ai des croyances chamaniques, du coup avant chaque combat j’appelle mes guides, et quand je suis dans la cage c’est pareil je pense à un animal en particulier, et il m’apporte de la force. »

D’où provient ton surnom « The Witch » ?

« C’est justement en référence au chamanisme. C’est mon entraîneur Yacine Bandoui, qui a trouvé ce nom d’un coup. C’était en juillet, je crois, comme j’ai des croyances et des pratiques chamaniques. « The Witch » c’est la sorcière en anglais, c’est donc en référence à la chamane qui contrôle les esprits. « The Witch » fait plus féminin, ça amène une autre connotation, on ne sais pas trop ce que c’est et c’est un peu le but aussi. C’est original. »

As-tu un message à faire passer ?


« Attendez-vous à un grand combat. Je sais que Mona aussi est une athlète très sérieuse et rigoureuse. On va vous apporter un match engagé. »


Suivez-la sur son compte Instagram.


FIGHT CARD COMPLÈTE D'AFC 1


17 vues0 commentaire