• Adèle & Raphaël

ITW - YOHAN SALVADOR : 'ON EST LÀ POUR TOUT DÉCHIRER ET FAIRE UN BEAU SPECTACLE'.

Dernière mise à jour : 3 mars

En attendant de pouvoir vous rassasier de combats le 5 mars prochain au Palais des Victoires de Cannes lors d'AFC 1, nous vous proposons une interview d'un combattant par jour. Zoom sur le Français Yohan Salvador (1v-3d) qui sera opposé à son compatriote Geoffrey Puigvert (1v-3d) chez les featherweight.


Bonjour Yohan, comment gères-tu le stress ou la montée d’adrénaline avant l’AFC ?


« Bonjour, je commence à avoir pas mal d’expérience en MMA. J’ai commencé à combattre, il y a quelques années et même si j’ai fait une pause, pour moi, c’est seulement un stress positif. J’ai vraiment hâte d’y être. »


Quelle fût ta réaction quand tu as appris que tu combattais contre Geoffroy Puigvert ?


« J’ai regardé ses combats et j’ai remarqué qu’il combattait déjà en pro au moment où je commençais ma carrière. Cela me met un peu la pression. »


À quoi ou à qui penses-tu au moment de rentrer dans la cage ?


« Je pense à toutes les personnes qui me soutiennent : mes amis, ma famille, mes élèves, mes coachs... À tous ceux qui croient en moi. Je n’ai pas envie de les décevoir. »


Comment t’es-tu préparé pour ce combat ?


« J’ai gardé le même entourage, que pour mon dernier combat lors du GFA, en novembre. Je me suis donc entraîné en grappling, au club « Aranha » situé à Toulouse. Au niveau du MMA, je reste toujours avec mes partenaires habituels. Je me suis beaucoup entraîné à la lutte et à la boxe. J’ai effectué un entraînement complet car mon adversaire est très complet lui aussi. »



Comment définis-tu ton style de combat ?


« Je pense avoir un style ultra complet ! »


As-tu un rituel et ou un objet fétiche qui te porte chance avant chaque combat ?


« Je n’ai pas d’objet fétiche. Je me mets juste dans ma bulle, j’écoute toujours la même playlist, avec les musiques que j’écoute avant et après chaque entraînement. Cela me pose des ancrages. »


Quel est ton surnom et d’où vient-il ?


« Je n’ai pas vraiment de surnom, même si j’ai reçu plusieurs propositions. Pour l’instant, j’estime que je ne le mérite pas. Je n’ai pas assez fait mes preuves. Le commentateur « Super Fred » du GFA m’a surnommé « L’Archange », car personne n’aurait parié sur moi lors du combat. Je trouve que cela fait un peu trop. »


As-tu un message à faire passer ?


« J’espère que vous allez regarder AFC, et que vous allez passer une bonne soirée. Je pense que les combattants se sont bien préparés pour l’événement, notamment moi et deux autres personnes de mon équipe qui combattent également. On est là pour tout déchirer et faire un beau spectacle. »


Suivez Yohan Salvador sur compte Instagram.


FIGHT CARD COMPLÈTE D'AFC 1



56 vues0 commentaire