• Yaël

WILLIAM GOMIS : UN JAGUAR AU CAGE WARRIORS

William Gomis nous a rassasiés pour ses débuts au Cage Warriors. Au menu : middle et low kicks, flying knees, lutte de haute volée avec takedowns et sprawls réussis, le tout saupoudré d'une fine boxe anglaise.


Samedi 26 juin 2021, William "jaguar" GOMIS (6-2-0 avant l'évènement) combattait contre Tobias "bad intention" HARILA (9-1-0) au Cage Warriors 125 à Londres. Pour ses débuts dans l'organisation, le Français, vif dans ses déplacements et lanceur de frappes agiles, est venu à bout d'un adversaire agressif. Une victoire méritée à l'issue de 3 rounds riches.

Malgré une grosse dépense d'énergie des deux combattants tout au long de l'opposition, le 3ème et dernier round a été copieux. Un dessert assaisonné dans lequel le félin privera sa proie de son protège-dents sur une frappe puissante, placera un coup de genou sauté, et sortira d'une guillotine pour au final s'imposer sans doute possible. Le bourreau, c'était bel et bien lui.



Gomis, talent de la Atch Academy


Évoluant à la ATCH Academy à Aubervilliers, vivier de talents bruts, il est l'un des très prometteurs espoirs français de la catégorie Featherweight (-66kgs). Il s'entraîne notamment aux côtés de Salahdine PARNASSE, Fabacary DIATTA et Ramzan JEMBIEV. Tous font le même poids, mais n'évoluant pas dans les mêmes organisations (respectivement au KSW, au BELLATOR, et au 100%FIGHT), ils ne sont pas ou plus amenés à se rencontrer : un combat entre Salahdine PARNASSE et William GOMIS a eu lieu en 2016 au 100%FIGHT 27, un combat serré dans lequel il subira sa première défaite très honorablement, en perdant à la décision. Une saine émulation à l'entraînement pour une génération Featherweight dorée au rendement maximal !



Pour en apprendre davantage sur le jaguar, un bel article lui a été dédié par ÉCLECTIQUE MAGAZINE.

273 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout